Dans le quartier du Busca, la mise en valeur du charme désuet de cette maison des années 50 a été le point de départ du projet.

    La circulation, repensée plus centrale, permet des traversées visuelles par un jeu de niches. Les espaces deviennent traversant mais aussi plus ouverts sur l’extérieur avec la création de la terrasse et d’une baie vitrée pour y accéder.

    Le parquet en chêne à chevrons a subi d’importants travaux de restauration et apporte beaucoup de chaleur à la maison. Le mobilier blanc et notamment la cuisine s’installent harmonieusement dans l’ensemble.

    Quelques touches de gris apportées par le volume, traversé de trois niches et par la banquette en béton support de la cheminée, apportent de la fraicheur et du dynamisme.

    Toute la place est laissée aux éléments de décoration colorés et pétillants choisis par le propriétaire.

    Le bow-window existant est rénové et aménagé avec une banquette qui devient un coin bibliothèque cosy. Un jeu de films végétaux apposés sur le vitrage permet de garder toute l’intimité.

    Le jardin aux petites dimensions est entièrement aménagé. Une terrasse abritée sous celle de l’étage est idéale pour profiter de l’extérieur pendant les fortes chaleurs. Elle donne sur une agréable petite piscine carrée dans son écrin de verdure.

    retour

    Fabrice GINOCCHIO - Architecte Toulouse

    Fabrice GINOCCHIO